EN DONNER

Programmes et Services

Aide immédiate aux victimes - Ontario (AIVO)

Le programme d’Aide immédiate aux victimes de l’Ontario offre du soutien aux personnes touchées par un acte criminel ou une circonstance tragique. Les services sont axés sur les clients et adaptés à leur culture.

Les services offerts par le programme comprennent :

  • Assistance en tout temps sur demande de la police ou des services d’urgence
  • Évaluation des besoins
  • Aide pratique
  • Aiguillage vers des services de soutien communautaires et gouvernementaux pertinents
  • Soutien pour évaluer l’admissibilité et présenter une demande dans le cadre du Programme d’intervention rapide auprès des victimes+ (PIRV+)
  • Planification de la sécurité
  • Communication de renseignements
  • Soutien accru
  • Séances de soutien communautaire
  • Suivi des clients

Programme d’intervention rapide auprès des victimes+ (PIRV+)

Le Programme d’intervention rapide auprès des victimes+ (PIRV+) fournit de l’aide financière à court terme pour couvrir des dépenses essentielles de victimes, de membres de leur famille et de témoins tout de suite après la perpétration d’un acte criminel violent. Le programme permet d’atténuer les répercussions de l’acte criminel, de renforcer la sécurité des victimes et de répondre à leurs besoins pratiques immédiats à la suite de l’acte criminel.

Le PIRV+ est un programme de dernier recours. Les délais et les critères d’admissibilité s’appliquent.

Pour toutes les demandes de renseignements sur le programme, veuillez communiquer avec les Services aux victimes du district de Nipissing ou suivre le lien :
https://www.attorneygeneral.jus.gov.on.ca/french/ovss/vqrp.php.

Programme de système de localisation mobile

Le système de localisation mobile (SLM) est un dispositif de suivi GPS fourni aux personnes à risque élevé de violence. Le programme est conçu pour aider à prévenir la violence entre partenaires intimes et le harcèlement criminel. Il s’agit d’un dispositif de localisation GPS pour les personnes identifiées comme présentant un risque élevé de violence.

Étant donné que le SLM est un plan à court terme, tous les bénéficiaires travaillent activement à d’autres mesures de sécurité, la partie GPS n’étant qu’un élément d’un plan de sécurité plus vaste.