Réactions à un traumatisme

Une victime peut subir les effets d’un choc ou d’un traumatisme pendant des semaines, des mois ou même des années. Il peut s’agir de blessures physiques, de pertes financières et d’émotions telles que colère, peur, culpabilité, confusion et impuissance. Les victimes peuvent ne pas savoir vers qui se tourner pour obtenir de l’aide. Le VSV du district de Nipissing peut offrir le soutien et l’aide nécessaires pour réduire les effets de la victimisation ou d’un traumatisme.
Symptômes psychologiques ou émotionnels communs chez les adultes :
Revivre l’expérience

  • Souvenirs récurrents et dérangeants de l’incident
  • Cauchemars récurrents sur l’incident
  • Flashbacks
  • Malaise intense face aux événements qui leur rappellent l’incident

Évitement

  • Évitement des pensées ou des sentiments associés à l’incident
  • Évitement des activités ou des situations qui leur rappellent l’incident
  • Incapacité de se souvenir d’un aspect important de l’incident
  • Baisse d’intérêt à l’égard de personnes et d’activités
  • Sentiment d’être détachés d’eux-mêmes et des autres (gamme de sentiments restreinte)
  • Sentiment de désespoir face à l’avenir

Symptômes récurrents

  • Troubles du sommeil
  • Changement dans les habitudes alimentaires
  • Tendance à pleurer facilement
  • Difficulté à se concentrer (vigilance excessive et sursauts excessifs)
  • Problèmes physiques (p. ex., maux de tête, maux d’estomac, tension musculaire)

Autres symptômes communs

  • Peur que l’incident se reproduise
  • Dépression
  • Culpabilité
  • Honte
  • Augmentation des conflits familiaux
  • Consommation accrue d’alcool et de drogues
  • Choc et/ou déni
  • Problèmes d’adaptation à la vie quotidienne
  • Comportement étrange ou irrationnel

Réactions additionnelles chez les enfants

  • Retour à un comportement associé à un enfant plus jeune
  • Énurésie (incontinence d’urine)
  • Humeur instable, besoin de s’agripper à quelqu’un, possessivité
  • Peur de dormir dans leur lit
  • Pleurs accrus à propos de choses banales
  • Terreurs nocturnes
  • Angoisse de séparation (peur de laisser leurs parents)
  • Refus d’aller à l’école