Stratégies d’adaptation

Les victimes s’adapteront à la situation de différentes façons, certaines étant positives, d’autres négatives. Selon le ministère de la Justice Canada, les stratégies d’adaptation communes comprennent ce qui suit :
Stratégies positives

  • Recherche d’information
  • Autocomparaison et mise en évidence des éléments positifs de la victimisation
  • Comparaison sociale
  • Activisme
  • Prendre du temps pour se rétablir
  • Obtenir de l’aide

Stratégies négatives

  • Évitement
  • Déni et automystification
  • Dissociation
  • Remémoration obsessionnelle du crime

Moyens de composer avec un traumatisme

  • Faire alterner les périodes d’exercice et les périodes de relaxation
  • Structurer son temps et rester occuper
  • Parler du traumatisme
  • Obtenir du soutien et de l’aide d’autrui
  • Conserver sa routine habituelle dans la mesure du possible
  • Éviter d’effectuer des changements immédiats dans sa vie
  • Manger des repas bien équilibrés, à des heures fixes
  • Rester hydraté – boire beaucoup d’eau
  • Ne pas consommer de la drogue ou de l’alcool